Informations

Pourquoi envelopper un dauphin dans des serviettes humides ?


Dans cette vidéo, un dauphin saute dans un vaisseau. Même si les guides savent qu'ils aideront rapidement le dauphin à retourner dans l'eau, ils s'assurent d'abord d'envelopper le mammifère avec des serviettes humides.

Pourquoi se sont-ils précipités si vite pour envelopper le dauphin de serviettes mouillées ? Y a-t-il quelque chose dans la biologie des dauphins qui a rendu cette action essentielle ?


5 faits surprenants sur le sexe des dauphins, de leur amour des anguilles à leurs tendances bisexuelles

Alors qu'une femme parle pour la première fois de sa relation sexuelle avec un dauphin, nous examinons les faits étranges que vous n'aviez jamais connus sur la vie sexuelle des créatures câlines.

Alors que les révélations suscitent le choc et la surprise, nous révélons des faits plus peu connus sur les mammifères, notamment leur histoire sexuelle avec les humains et leur amour des anguilles en difficulté.

5. Ils ont des façons TRÈS créatives de rechercher le plaisir

David Linden, professeur de neurosciences à l'Université John Hopkins de Baltimore, a observé que le grand dauphin mâle avait trouvé "peut-être la forme la plus créative de masturbation animale" - enroulant une anguille vivante qui se tortillait autour de son pénis.

Il a détaillé la technique bizarre dans son livre de 2011 &aposPleasure&apos qui a étudié la façon dont les cerveaux des créatures réagissent à différents types de stimulation.

4. Le sexe gay est utilisé pour trouver &aposwingmen&apos

Janet Mann, professeur de biologie et de psychologie à l'Université de Georgetown, a découvert que les grands dauphins mâles ont tendance à s'engager dans des relations homosexuelles tôt dans la vie et à utiliser les liens qu'ils forment pour chasser les femelles en vieillissant.

3. Les dauphins ont une culture de gang pour trouver et garder des partenaires sexuels

Au fur et à mesure qu'ils deviennent bisexuels plus tard dans la vie, les dauphins travaillent en meute pour restreindre le mouvement des dauphins femelles en attendant qu'elle devienne sexuellement réceptive.

Cela implique de protéger les femmes des prises par d'autres gangs et peut souvent donner lieu à de violentes altercations - parfois sexuelles - entre groupes rivaux.

2. Faire l'amour peut être de courte durée

Une étude menée par une université brésilienne a révélé que les rapports sexuels avec des dauphins durent généralement "pas plus de 10 secondes", mais peuvent souvent être répétés plusieurs fois en moins d'une heure.

1. Les humains et les dauphins ont une histoire romantique

Les actes sexuels entre les dauphins et les humains n'ont rien de nouveau.

L'auteur américain Malcolm Brenner a écrit un livre &aposWet Goddess&apos basé sur sa relation sexuelle de neuf mois vécue au parc d'attractions Floridaland en 1970.

Les recherches du Dr Mark Griffiths, de l'Université de Nottingham Trent, ont révélé qu'il existe un petit nombre d'aposdelphinophiles - des humains sexuellement attirés par les dauphins.

En fait, sept pour cent des zoophiles (humains sexuellement attirés par les animaux) ont désigné les dauphins comme leur partenaire préféré.

Certaines études ont également trouvé des preuves que les dauphins mâles sont sexuellement attirés par les femmes car ils émettent des phéromones similaires aux dauphins femelles.

Voir la galerie

Comment prendre soin d'un animal échoué

Cet article a été co-écrit par notre équipe formée d'éditeurs et de chercheurs qui l'ont validé pour son exactitude et son exhaustivité. L'équipe de gestion de contenu de wikiHow surveille attentivement le travail de notre équipe éditoriale pour s'assurer que chaque article est soutenu par des recherches fiables et répond à nos normes de qualité élevées.

Il y a 17 références citées dans cet article, qui se trouvent en bas de la page.

Cet article a été vu 16 096 fois.

Trouver un requin, une baleine ou un dauphin échoué n'est pas quelque chose que les amateurs de plage quotidiens rencontreront. Cependant, la situation peut être beaucoup moins stressante pour l'animal et pour les personnes impliquées si vous savez quoi faire. Un animal échoué a clairement besoin d'aide, mais vous devez toujours d'abord veiller à votre sécurité en attendant l'aide et les instructions de professionnels qualifiés. Si vous obtenez le feu vert pour aider l'animal échoué, il vous sera demandé de vous assurer qu'il peut respirer. Les professionnels de la mer décideront alors si l'animal peut être remis à flot ou s'il a besoin de soins dans un aquarium.


Vous pourriez aussi aimer

J'adore les énormes serviettes de plage. Ils sont vraiment agréables à envelopper après être sorti de l'eau et avoir exposé ma peau à l'air, car j'ai généralement des frissons tout de suite et la serviette me protège de la brise.

J'ai une collection de serviettes de plage de mes lieux de vacances préférés. Certains ont les noms des villes dessus, tandis que d'autres ont juste des motifs tropicaux. J'en ai quelques-uns qui sont couverts de fleurs d'hibiscus, de palmiers et de dauphins.

La plupart des magasins de souvenirs de plage offrent un grand choix de serviettes de plage énormes et épaisses avec des motifs lumineux et attrayants. Plutôt que d'en acheter une près de chez moi, j'attends d'être en vacances, car je peux ainsi obtenir de bien meilleures serviettes. fête le 7 septembre 2012

@ OeKc05 - Je n'utiliserais probablement pas non plus de serviette de bain en lin. Mon type préféré est la serviette éponge, car elle est si moelleuse.

J'ai d'abord décidé d'acheter des serviettes de bain en éponge après que mon mari m'ait acheté une robe du même tissu. Si je portais cette robe alors que mes cheveux étaient mouillés, alors mes cheveux sècheraient en un rien de temps, donc je pouvais voir qu'il devait être très absorbant.

Maintenant, quand je voyage et que je reste dans un hôtel ou chez quelqu'un d'autre, mes serviettes en éponge me manquent vraiment. Il est difficile de revenir à un autre type après avoir été gâté par ce matériau. OeKc05 6 septembre 2012

J'ai entendu dire que les serviettes en lin sèchent très rapidement. J'en ai que j'utilise pour sécher la vaisselle dans ma cuisine, mais je ne peux pas imaginer en utiliser un fait de ce matériau après être sorti de la douche.

Cela semble un peu rugueux et mince. Je ne comprends pas comment il peut absorber grand chose. cloudel 6 septembre 2012

Les torchons de cuisine sont parfaits pour nettoyer une énorme flaque d'eau renversée, mais si je renverse juste une petite flaque de quelque chose, surtout si elle est collante, je préfère utiliser des serviettes en papier pour le nettoyage. De cette façon, je n'ai pas à laver un torchon après. Je peux juste jeter la serviette en papier.

J'ai entendu dire qu'il est beaucoup plus hygiénique d'utiliser des serviettes en papier pour nettoyer les dégâts de cuisine sur les comptoirs que d'utiliser des serviettes en coton, car si vous réutilisez la serviette en coton sans la laver au préalable, vous pourriez propager des bactéries tout autour. Je garde plusieurs rouleaux d'essuie-tout à portée de main pour les travaux salissants. il y a 10 heures

Quand j'ai quitté la maison pour l'université, ma mère m'a acheté un ensemble de serviettes en bambou ! Malgré la matière première, ils sont très doux et ressemblent à du coton. Elle m'a dit plus tard que la vraie raison pour laquelle elle les avait choisis était qu'ils n'avaient pas besoin d'être blanchis ou lavés à haute température ! Penzance356 20 avril 2011

@MissMuffet - Les serviettes sont toujours un excellent cadeau pour des fiançailles ou des cadeaux de mariage à mon avis. J'en achèterais deux de chaque taille et je mettrais peut-être une serviette de plage si vous avez de l'argent de côté. Si vous pouvez acheter dans une gamme de serviettes de luxe, ce serait très spécial.

Je ne sais pas si vous avez pensé aux couleurs, mais j'aime l'idée d'un contraste, disons une serviette rose et une serviette noire dans chaque taille. Je suppose que cela dépend un peu de la palette de couleurs de leur salle de bain. Si vous ne le savez pas, il vaut mieux s'en tenir à quelque chose de neutre. MissMuffet 19 avril 2011

Je vais bientôt à un mariage et la mariée a inscrit un ensemble de serviettes sur sa liste de cadeaux. Pas de chance pour moi qu'il n'y ait plus de détails, alors je me demande quoi acheter. L'argent n'est pas un problème, donc je pourrais opter pour un ensemble de serviettes de luxe ou personnalisé. Mais si je les achète individuellement, combien seraient un cadeau acceptable ? Valence 16 avril 2011

@ anon23414 - J'ai plusieurs torchons en tissu éponge, bien qu'ils ne soient pas aussi absorbants que le type de lin.

J'ai toujours pensé que les serviettes de bouilloire étaient pour ramasser la bouilloire du poêle. De nos jours, beaucoup de gens utilisent le type électrique automatique, c'est peut-être pourquoi c'est plus pour la décoration. anon23414 24 décembre 2008

J'ai récemment acheté une "serviette de bouilloire". Il est évidemment décoratif, mais est en tissu éponge, il ne peut donc pas s'agir d'un torchon. Qu'est-ce qu'un torchon ?


Comment les serviettes en papier absorbent-elles l'eau ?

Les serviettes en papier sont composées de fibres de cellulose, qui composent également le coton, le bois et la plupart des autres plantes. Ces fibres de cellulose sont en fait des molécules géantes constituées de nombreuses petites molécules liées entre elles.

Clé de l'absorption

Les petites molécules qui se combinent pour former la cellulose sont des molécules de sucre qui sont la clé de l'absorption des serviettes en papier.

Pensez à la facilité avec laquelle le sucre se dissout dans l'eau. Lorsque vous mouillez une serviette en papier, les molécules d'eau se précipitent et s'accrochent aux fibres de cellulose. C'est pourquoi les essuie-tout sont parfaits pour ramasser les déversements.

Sucre non comestible

Bien que la cellulose contienne des molécules de sucre, cela ne signifie pas que les serviettes en papier sont comestibles. Nous, les humains, n'avons aucune des enzymes nécessaires pour séparer la molécule de cellulose en molécules de sucre individuelles. C'est pourquoi les serviettes en papier n'ont aucune valeur nutritive pour nous.


Lieux étranges

Parfois, une zone ne se prête pas à un cataplasme facile. Cela peut être une question d'emballage créatif ou, dans des cas plus difficiles, vous aurez peut-être besoin de stratégies supplémentaires.

Cohérence (encore)

La modification de la quantité de liquide dans un cataplasme peut souvent l'amener à se comporter comme vous le souhaitez. Un cataplasme plus humide coulera entre les fissures et les crevasses pour toucher chaque parcelle de peau. Il pénètre également mieux les zones velues qu'un cataplasme épais. L'inconvénient est qu'il a tendance à être désordonné et à entrer dans de nombreux domaines que vous n'aviez pas l'intention de traiter.

Un cataplasme plus épais est beaucoup plus facile à maintenir en place. Il est particulièrement utile dans les zones difficiles à panser, où un cataplasme normal aurait tendance à se détacher de la peau. Les inconvénients d'un mélange plus épais sont qu'il a tendance à s'effriter s'il est trop sec, et les constituants à base de plantes peuvent également ne pas être absorbés par la peau.

Oreille

L'intérieur des oreilles peut être délicat. Vous ne voulez vraiment pas que de petits morceaux de matériel végétal se perdent là-dedans. C'est juste demander des ennuis. Cependant, vous avez des options.

Vous pouvez couvrir l'ouverture de l'oreille avec un tissu fin pour empêcher les matières végétales de tomber. Ensuite, appliquez un cataplasme chaud sur l'oreille et couvrez pour retenir la chaleur. La chaleur transportera tous les constituants en vaporisation dans l'air, dans l'oreille. Cela a tendance à être plus efficace avec des plantes très aromatiques.

L'exemple classique est de prendre une tranche d'oignon, de la chauffer, de la placer directement sur l'oreille et de la recouvrir d'une serviette. Dans ce cas, aucun tissu n'est nécessaire pour couvrir l'ouverture du conduit auditif.

Bouche

Vous ne pouvez pas exactement envelopper l'intérieur de votre bouche. Mais vous pouvez mettre des herbes entre vos dents et votre joue, ou directement sur une dent. Cela se fait généralement du jour au lendemain, car cela ne vous gênera pas pour parler et manger.

Sachez que certaines herbes tacheront vos dents. Une fois, j'ai utilisé du plantain dans ma bouche pour aider à résoudre un canal salivaire bloqué. C'était efficace, mais m'a donné des « dents de zombie » pendant quelques jours. Si vous êtes préoccupé par les taches, une feuille de vigne peut être utilisée pour protéger vos dents du contact direct.

Un cataplasme peut également être appliqué à l'extérieur de la bouche si la sensibilité ou d'autres facteurs vous empêchent de placer des herbes à l'intérieur.


Laboratoire 5 : Respiration cellulaire

Aperçu général

« En ce qui concerne la germination des pois, il y a vraiment deux expériences en cours ici.

Expérience 1 : Comment le taux de respiration des pois en germination se compare-t-il au taux de respiration des pois non germés? Gardez à l'esprit que les pois non germés sont vivants, mais passent simplement par un état de dormance comme cela a déjà été expliqué par d'autres colocataires.

Expérience 2 : Comment la température affecte-t-elle le taux de respiration? Pour cela, nous comparons les pois germés et non germés à deux températures différentes. Cependant, le taux des pois non germés aux deux températures différentes n'est pas trop révélateur puisqu'il est proche de zéro dans les deux cas.

Maintenant, en ce qui concerne les billes de verre, le but de cette partie de l'expérience est de rendre compte de tous les changements de pression dans nos respiromètres, qui sont dus à des facteurs autres que la respiration du pois. Nous soustrayons ces changements de pression de ceux observés dans les autres respiromètres afin d'obtenir la DIFFÉRENCE DE PRESSION CORRIGÉE. Il existe plusieurs facteurs qui peuvent provoquer un changement de pression autre que la respiration du pois. (1) Un changement de pression dû à un changement de température dans le système au cours de l'expérience. (2) Lorsque l'expérience commence, il y a déjà du CO2 dans le respiromètre. Faire réagir avec le KOH provoquerait une très, très légère baisse de la pression. (3) Il peut y avoir d'autres facteurs, en théorie, comme une interaction du coton avec le KOH ou autre. Cette expérience est simple, mais élégante et apprend probablement beaucoup à nos étudiants sur la façon de mettre en place correctement une expérience contrôlée. C'est mon préféré."
Bob Goodman, Lycée Hunter College, New York. 11/02/99

Modifications de l'équipement et des fournitures

Conseil: « Pour les plateaux, j'utilise de très grands plateaux en plastique blanc assez profonds pour l'expérience. Je vérifierai lundi s'il s'agit d'un fournisseur. Certains étudiants semblent avoir du mal à voir le niveau d'eau et j'ai donc pris des feuilles de papier de différentes couleurs. et les stratifiés. Ceux-ci sont placés sous les respiromètres comme arrière-plan. Il est intéressant de voir que certains étudiants préfèrent aucun arrière-plan, et d'autres des couleurs différentes. Il ne semble pas y avoir de motif. Une modification que j'ai apportée à ce laboratoire est pour augmenter le temps d'équilibration et cela semble donner des résultats plus cohérents. Avant de faire cela, nous avions ces perles de verre vives qui respiraient plus rapidement que les vieux pois « morts ».
Pierre Gardiner, St. Michaels University School, Victoria, Colombie-Britannique, Canada. 16/10/99

Conseil: Deux possibilités pour des plateaux bon marché : Premièrement, les plateaux à papier peint de Wal Mart ou Home Depot ou autre. J'en ai des grises et les pipettes sont plus visibles qu'elles ne le sont dans des barquettes noires ou en aluminium. Deuxièmement, les plateaux qui contiennent les petites plantes du magasin de jardinage. Ils sont généralement très bon marché à cette période de l'année. Malheureusement, ils sont généralement noirs ou vert foncé. Cependant, c'est toujours agréable quand un jeune étudiant aux yeux de 17 ans doit me demander de lui trouver le ménisque !!"
Israël Solon, Greenhill School, Dallas, Texas. 16/10/99

Question: "J'ai du mal à trouver du coton non absorbant pour le labo."

Réponse 1: "Carolina Biological le vend. Je ne l'ai pas essayé mais d'autres disent que si vous utilisez des granulés de KOH, vous n'en avez pas besoin. On peut l'appeler coton de colmatage bactérien (AA-71-2600). Il coûte environ 8,50 $ le rouleau, ce qui durera vous pendant des années pour ce labo."
Charlotte Freeman, Girls Preparatory School, Chattanooga, Tennessee. 11/11/99

Réponse 2 : "La ouate de polyester ou le rembourrage en polyester fonctionnent. Demandez au professeur d'économie ménagère si vous n'en avez pas dans la maison un peu va un long chemin."
Nancy Hein, Lycée Hawley, Hawley, Texas. 11/11/99

Conseil:". J'ai utilisé ou connu des gens pour utiliser des haricots pinto, des haricots rouges et même des haricots de Lima du magasin. Faites-les tremper pendant la nuit, puis étalez-les entre des couches de serviettes en papier très détrempées pendant quelques jours. Après deux jours dans le serviettes, il est facile de voir quelles graines commencent à produire des hypocotyles. Je demande aux élèves d'en choisir de belles et vigoureuses, et nous obtenons généralement de bons résultats.
Israël Solon, Greenhill School, Dallas, Texas. 16/10/99

Conseil: « J'utilise des pois en germination achetés dans un magasin d'aliments naturels. Étant en Californie, nous avons toutes sortes de choses « bizarres » sur les marchés biologiques. Les pois se trouvent dans des contenants en plastique dans la section des produits et fonctionnent très bien. Cela me sauve d'avoir à commencer le processus de germination à l'avance et de faire face au potentiel d'infection fongique.Vous pouvez également obtenir une sélection mixte de graines en germination (lentilles, haricots, etc.) qui peuvent être utilisées pour comparer les taux de respiration de différentes graines. Dans l'ensemble, cela fonctionne très bien."
David Chevalier, Lycée universitaire, Irvine, Californie. 15/10/99

Conseil: "La variété des pois est importante, les plus sucrés ont un potentiel hydrique plus faible et gonflent davantage lorsque vous les faites tremper. Vous devez faire un "test à sec" à l'avance, les faire tremper et voir combien conviendront à votre respiromètre. "
Barbara Beitch, Hamden Hall Country Day School, Hamden, Connecticut. 24/10/99

Conseil: "L'un des meilleurs conseils que j'aie jamais eu pour le laboratoire de respiration était d'oublier la solution de KOH et d'utiliser des pastilles de KOH à la place, à peu près assez pour couvrir le fond du flacon. C'est beaucoup plus facile à manipuler pour les étudiants, et ça marche."
Leslie Haines, Lycée Walter Williams, Burlington, Caroline du Nord. 25/10/99

Conseil: « Des problèmes liés à la configuration des respiromètres continuent de se poser sur la liste de diffusion d'AP Biology : peut-être que cela vous aidera. très confortable), il n'y a jamais eu de fuites ! J'utilise aussi 40 petits pois (ce qui donne plus de consommation de gaz) et des pastilles de chaux sodée au lieu du liquide KOH qui se répand partout, et j'ai mis mon gros écrou et boulon hexagonal du microtome partie de la transpiration à l'intérieur comme mon poids. En utilisant des creux de papier peint (mettez du papier d'aluminium sur le fond si la visualisation de la bulle est un problème), nous avons des résultats assez impeccables (même si nous choisissons presque toujours un jour où la pression barométrique change)."
Carolyn Schofield, Lycée Robert E. Lee, Tyler, Texas. 1/11/99

Préparations pré-laboratoires

Question: « Le KOH peut-il mal tourner ? Dois-je le mélanger frais d'année en année ? »

Réponse: "Oui! La solution de KOH se détériore en effet, car elle absorbe progressivement le CO2 de l'air, formant du K2CO3 qui précipite lentement. Cependant, cela ne se produit pas rapidement, donc la solution de KOH devrait être bonne pendant plusieurs semaines si elle est maintenue hermétiquement fermée. De même. avec des pastilles de KOH - elles réagissent avec le CO2 atmosphérique et sont progressivement converties en carbonate de potassium. Encore une fois, cela ne se produit pas du jour au lendemain ou même en quelques semaines, mais cela finira par arriver. Cela se produit plus lentement si le récipient est bien fermé. Mais comme l'a dit Dave Hall dans un article précédent, vous devez vraiment inventer une nouvelle solution plutôt que de la conserver d'année en année.Et si vous avez une bouteille de pastilles de KOH de plus de 5 à 7 ans, il est peut-être temps de la jeter sortir et obtenir un nouvel approvisionnement, à moins que vous n'ayez fait preuve de diligence pour le garder hermétiquement fermé lorsqu'il n'est pas utilisé."
CO. Patterson, Texas A & M University, College Station, Texas. 30/10/00

Conseil: "Je fais tremper les petits pois pendant la nuit. Le lendemain, je les enveloppe en petites quantités dans les serviettes en papier marron normales de l'école. Les serviettes en papier doivent être humides. Je saupoudre juste d'eau pendant que je les enroule. Je mets les roulés petits pois et des serviettes en papier dans un sac en papier d'épicerie, saupoudrer d'eau avec ma main jusqu'à ce qu'ils aient l'air mouillés, mais qu'il n'y ait plus d'eau. le tout dans un autre sac d'épicerie si vous avez trop mouillé les choses. Ensuite, je les ai mis dans mon four à bactéries pendant la nuit, à environ 90 ° F. N'importe quel endroit chaud fera l'affaire. Ils n'ont jamais manqué de germer. Si vous les laissez une deuxième nuit, mettez-y un peu plus d'eau. Je n'ai jamais eu de champignons. De plus, j'achète des pois anglais au magasin d'aliments pour animaux et de semences de la ferme. Ils ont toujours plusieurs espèces. Je n'en choisis qu'une.

Une fois, j'ai gardé mes pois à l'année suivante. Je viens de les laisser dans le sac en papier du magasin. L'année suivante, j'ai eu une catastrophe. Une sorte de très petits œufs d'insectes étaient dans les pois. Ils ont éclos. Chaque pipette était remplie de ces petites bestioles embêtantes, et elles avaient pondu des œufs partout. Quel bordel. Depuis, je n'ai plus jamais gardé de pois d'une année sur l'autre.

Si vous n'avez jamais fait le laboratoire auparavant, cela pourrait être utile. Avertissez les élèves de ne pas enfoncer l'extrémité de la pipette dans un pois lorsqu'ils bouchent le respiromètre. La purée de pois empêchera les échanges gazeux. Cela s'est produit plusieurs fois dans mes cours, et ils n'arrivent pas à comprendre pourquoi ils ne voient rien se passer."
Thomas Strayhorn, Snyder, Texas. 16/10/99

Conseil: « J'ai découvert qu'il faut beaucoup d'eau pour faire germer ces pois. Je les mets dans un grand bécher et les recouvre d'eau, à plusieurs reprises pendant deux jours. La méthode de serviette en papier humide utilisée pour la plupart des graines n'est pas suffisante.
Deborah A. Hill, Norman High School, Norman, Oklahoma. 21/04/2000

Question: « Est-il possible de mettre en place les fioles de pois la veille ? »

Réponse: "Il y a deux ans, j'ai installé les flacons le premier jour, je les ai scellés avec du parafilm et je les ai mis au réfrigérateur pendant la nuit. Cela a très bien fonctionné. Je le referais sans hésiter."
Ruth Tummey, Manahawkin, New Jersey. 23/10/00

Modifications de procédure

Conseil: « Si quelqu'un a des problèmes pour faire le laboratoire de respiration dans le temps imparti, voici une suggestion : faites germer les pois trois jours à l'avance et faites des lectures toutes les deux minutes au lieu de toutes les cinq minutes. J'ai essayé cela et cela a très bien fonctionné. C'était les meilleures données que nous ayons jamais collectées depuis huit ans que j'enseigne la biologie AP. Elle offre les avantages suivants : seulement 10 minutes de collecte de données au lieu de 30, moins de temps pour les changements de température et de pression, moins de temps pour que les respiromètres développent des fuites, et les étudiants peuvent réellement voir l'eau remonter la pipette dans les respiromètres contenant des pois germés."
Steve Ianniello, Lycée Enka, Enka, Caroline du Nord. 29/09/00

Conseil: « …. si vous manquez de temps, comme moi, vous devrez peut-être prendre des raccourcis. Je compte le nombre de pois nécessaires pour les étudiants. Une fois qu'ils ont configuré les respiromètres, je regarde l'horloge et je vois combien de temps reste dans le laboratoire de 65 minutes, et modifiez le temps entre les lectures en conséquence. Ne réduisez pas le temps d'équilibrage plus que nécessaire, mais cela affecte les données. Bien sûr, ils ont le contrôle des billes de verre pour faire face le problème de l'équilibrage de la température. Quoi qu'il en soit, cela peut être instructif - interpréter les données. Ils concluent parfois que LES PERLES DE VERRE RESPIRENT !"
Barbe Beitch, Hamden Hall Country Day School, Hamden, Connecticut. 16/10/99

Dépannage

Conseil: "Un indice pour les pipettes difficiles à lire. Juste avant de plonger les pipettes sous la ligne de flottaison, placez un point de colorant alimentaire à la pointe (l'extrémité ouverte) de la pipette. Une fois la pipette immergée, la couleur migrera avec C'est une bonne idée de placer du papier blanc sous l'appareil pour faciliter la lecture, sauf si vos casseroles sont blanches.

J'ai trouvé qu'il était nécessaire de réappliquer le ciment de silicium sur une base annuelle : avec l'ancien, avec le nouveau. Juste pour être sûr. Je peux généralement demander à un étudiant de se porter volontaire pour le faire pendant une période libre ou une période de déjeuner. »
Pam Tidswell, Lycée régional de Rancocas Valley, Mt. Holly, New Jersey. 18/10/99

Question: "Dans le laboratoire des pois, au début, l'eau descendait dans la pipette pendant que les pois respiraient, mais ensuite l'eau a commencé à sortir de la pipette."

Réponse 1: "Est-ce que cela s'est produit aussi dans les commandes? Cela pourrait être dû à un changement de pression atmosphérique (orage qui approche, par exemple), auquel cas cela affecterait tous les tubes. Une autre possibilité qui s'est produite dans ma classe l'année dernière est qu'un élève ait causé réchauffement localisé dans le bain-marie en jouant avec les glaçons !"
Marguerite Kaminsky, Lycée Penfield, Penfield, New York. 29/10/00

Réponse 2 : "Souvent, les étudiants ne modèrent pas correctement les températures du bain-marie. (En fait, j'en ai attrapé quelques-uns avec les thermomètres à l'envers!) Ceci, plus de légers changements de pression atmosphérique (météo) et des bouchons desserrés sur les respiromètres, peut provoquer une modification du volume de gaz. Vérifiez le contrôle. En passant, je demande aux élèves de garder les respiromètres sous l'eau en les pesant avec des pinces à burette. Si les respiromètres flottent et ne sont pas complètement à niveau sous le bain, l'eau va couler à mesure que les respiromètres pivotent."
Ragoût Brittner, lycée de Millburn, Millburn, New Jersey. 30/10/00

Réponse 3 : "J'ai eu le même problème de production de gaz poussant l'eau hors de la pipette. Je l'ai résolu en doublant la concentration de KOH et en diminuant la quantité de coton non absorbant que j'utilisais (au cas où cela empêchait le CO2 d'atteindre le KOH ( assez rapide."
Barbe Fuller, Hall High School, West Hartford, Connecticut. 30/10/00

Réponse 4: "Pour éviter que l'eau ne s'échappe de la pipette plutôt qu'à l'intérieur : (1) Demandez aux élèves de s'assurer qu'ils ont un joint étanche entre le bouchon et le récipient qui abrite les graines. Avertissez-les de faire attention à ne pas casser le verre lors de l'insertion du pipette et le bouchon si c'est ce que vous utilisez. (2) N'utilisez pas trop de coton non absorbant, une fine couche devrait suffire. (3) Utilisez une nouvelle solution de KOH et, à moins que les pastilles soient relativement nouvelles, augmentez le pourcentage de KOH en solution. (4) Les étudiants ne doivent pas toucher l'appareil, y compris les plateaux, une fois l'expérience en cours - de légers mouvements peuvent provoquer des changements de pression.
Bruce Faitsch, Lycée de Guilford. Guilford, Connecticut. 31/10/00

Conduire le laboratoire à l'aide du système CBL

Question: « Quelles sondes informatiques suggéreriez-vous d'utiliser pour le laboratoire de respiration cellulaire ? »

Réponse 1: "J'ai récemment terminé le laboratoire de respiration en utilisant les sondes de CO2 - les résultats étaient excellents, la configuration était ridiculement minime."
Israël Solon, Greenhill School, Dallas, Texas. 27/11/00

Réponse 2 : « Les sondes de CO2 et d'O2 fonctionnent toutes les deux. Et, oui, elles nécessitent le moins de tracas. Mais je choisis toujours d'utiliser le capteur de pression de gaz. Le capteur de pression de gaz est le moins cher. Mais cela mis à part, lors de la mesure des changements de pression, ce laboratoire enseigne les étudiants plus sur la conception expérimentale que tout autre laboratoire que nous faisons en biologie AP.La méthodologie est «élégante». En fait, je pense que les résultats sont assez évidents et c'est la conception "expérimentale" qui rend cette expérience si intéressante à faire. Utiliser les billes de verre pour corriger les différences de pression environnementales. puis soustraire ces différences pour obtenir une pression corrigée. changements montre aux étudiants comment on pourrait intelligemment exclure les variables « indésirables » dans l'expérience. »
Bob Goodman, Lycée Hunter College, New York. 27/11/00

Réponse 3 : "Vous pouvez également le faire avec les sondes CO2 et O2 simultanément à l'aide d'un té en PVC. Nous venons de mesurer les niveaux d'O2 d'une souris dans un récipient fermé (pas la bouteille) ce matin et avons obtenu d'excellents résultats."
Gretchen Stahmer DeMoss, Vernier Software & Technology, Beaverton, Oregon. 28/11/00

Conseil: "J'ai trouvé un moyen de gagner du temps avec cette masse de matériau AP. Quelques compromis, mais l'année prochaine, je prévois d'utiliser mon idée. Cette année, j'ai fait le laboratoire de respiration des pois de trois manières: (1) Comme prescrit dans le manuel AP et comme je l'ai fait pendant des années, j'ai affecté une équipe à cela. (2) Quatre groupes ont utilisé les capteurs de pression Vernier et ont fait le laboratoire comme indiqué dans le manuel de laboratoire Vernier. (3) Un groupe a utilisé le capteur de CO2 de Vernier.

La principale modification que j'ai apportée a été de remplacer le KOH liquide par des pastilles de chaux sodée. Wow, cela a-t-il simplifié les choses et fonctionné mieux !

La méthode à l'ancienne a obtenu de bonnes données et s'est terminée dans le laboratoire à double période que j'ai. Trois des quatre groupes utilisant les capteurs de pression Vernier ont obtenu de bonnes données, mais comme il n'y a que deux sondes, ils ont dû effectuer trois essais et, bien sûr, n'ont pas terminé pendant la période de laboratoire. J'ai dû passer l'heure du déjeuner à faire la dernière course moi-même, puis à imprimer les résultats et à nettoyer.

Sans aucun doute, le capteur de CO2 est la voie à suivre. En fait, c'est si facile que l'on se demande pourquoi nous prendrions la peine de faire le laboratoire. Je le ferai comme une démonstration, en le projetant pour que toute la classe le regarde l'année prochaine. Du début à la fin, vous pouvez atteindre les objectifs du laboratoire en 30 minutes. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il s'agit d'une sonde de Vernier qui mesure le CO2 directement dans l'air. Il est livré avec une bouteille en plastique pour s'adapter au bouchon et c'est le « respiromètre ». J'ai d'abord pris 25 pois en germination et je les ai mis dans la bouteille, j'ai mis le capteur en marche et j'ai cliqué sur « collecte » pendant cinq minutes. Les points de données ont grimpé en diagonale sur l'écran presque trop parfaitement. Ensuite, j'ai mis ces pois dans de l'eau glacée, j'ai lavé et séché le flacon, j'y ai mis des pois secs et j'ai collecté des données pendant cinq minutes. J'ai une ligne presque plate ! Pendant que je faisais cela, les pois en germination refroidissaient. Je les ai mis dans le flacon et je les ai récupérés pendant encore cinq minutes et j'ai obtenu une belle ligne juste légèrement au-dessus de la ligne plate et une petite pente. Cliquez sur la courbe de régression et une belle pente s'imprime !

C'était des données parfaites classiques - pas de KOH, pas de contrôles, rien - et c'est le compromis. C'est si direct et simple que les étudiants n'apprennent rien sur la configuration des commandes, pas de mathématiques, etc. Je dois donc lutter avec la manière la plus lente et la plus difficile qui en apprend davantage sur la façon de se lever et de concevoir une expérience et tout ça. Mais être capable de faire toute l'expérience en 30 minutes et pratiquement sans tracas est vraiment attrayant. La sonde est chère (environ 200 $ je pense) et, bien sûr, vous avez besoin de l'équipement d'interfaçage, mais pour les écoles qui ont déjà des interfaces de boîte série ou des ULI, l'achat d'une sonde peut être une bonne option. J'ai la chance d'avoir un projecteur à connecter à l'ordinateur, donc je peux regarder toute la classe en temps réel. J'ai joué avec et j'ai découvert que si je mettais une poignée de petits pois, les résultats étaient plus spectaculaires. J'ai également découvert qu'il fallait laver et sécher complètement le flacon. Apparemment, le résidu laissé après avoir retiré les pois émet toujours du CO2 et vous obtenez une lecture. Le séchage de la fiole est difficile car il a un petit col, donc je vais probablement essayer d'acheter trois récipients donc je n'aurai pas à réutiliser le même tout de suite. La sonde a besoin de 90 secondes pour s'équilibrer et vous devez vous assurer que la sonde est complètement à travers le bouchon afin que tous les trous soient exposés. Le taux va être calculé en ppm/minute, ce qui est un peu bizarre, mais je peux vivre avec ça.

C'est certainement une façon de faire ce laboratoire et de montrer l'effet de la germination sur la consommation d'oxygène et l'effet de la température. On se demande si faire le laboratoire vaut vraiment la peine de démontrer l'évidence. Data Logger Pro de Vernier possède de très belles fonctionnalités, comme la relecture des données en temps réel ou 10 fois plus rapidement ou instantanément. Donc, s'il est enregistré sur un disque, un bon run peut être rejoué un an lorsque les autres choses se gâtent et que vous n'obtenez pas de données."
Charlotte Freeman, Girls Preparatory School, Chattanooga, Tennessee. 18/01/00

Conseil: ….Ce laboratoire est notoirement problématique. J'utilise des CBL et nous préparons des pois secs avec des billes pour contrôler le volume, des pois dans trois bains-marie : température ambiante, chaud et froid. Les données sont un peu confuses - les pois secs et les perles montrent la respiration, etc. Mais c'est un excellent laboratoire pour amener les étudiants à examiner les données et à comprendre ce qui pourrait se passer - par exemple, quelles sortes de choses nous n'avons pas contrôlées ou ne pas faire un bon travail de contrôle, fuite, temps insuffisant pour arriver à une température expérimentale constante, expansion de l'air atmosphérique dans le respiromètre, etc. Les étudiants ont d'abord été très déçus, mais sont venus voir comment cela pourrait les aider à rédiger une meilleure conception de laboratoire sur une question à réponse libre. AP n'est-il pas génial ! Ces enfants semblent toujours prendre des citrons et faire de la limonade ! Si vous ne les avez pas déjà, essayez de les obtenir. Un système CBL vous permet de collecter 600 points de données en 10 minutes contre les quelques-uns que vous pouvez obtenir autrement. Les étudiants peuvent ensuite manipuler les données de plusieurs manières sur l'ordinateur pour différents types de graphiques et d'analyses."
Deborah A. Hill, Norman High School, Norman, Oklahoma. 21/04/2000

Conseil: "In the respiration lab, one of the objectives is listed as 'how a respirometer works in terms of the gas laws.' My feeling is that when we use probes, we should make sure that our students also have the background and knowledge to do the experiment if we did not have the probes available. The probes are very useful, but we should not lose sight of the concepts that the tools are 'doing for us.'"
Steve Rierson, Hopkins High School, Hopkins, Michigan. 6/22/01

Alternate Lab Ideas

Conseil: "Alternate cell respiration lab: I use yeast and measure the production of carbon dioxide and it works well. In fact we test it at different temperatures and with different sugars (sucrose, glucose, and lactose). The yeast suspension goes into a syringe that is submerged in water. Gas is collected in a graduated cylinder. The students use a 10 mL syringe without needle. In the syringe goes 4 mL of a yeast suspension, 4 mL of a 10 to 20 percent sugar solution (a variable), and the rest, air. A short piece of rubber tubing (about 5 cm) goes on the end of the syringe and curls up into the 10 mL graduated cylinder.

The cylinder is full of water (and upside down) initially but emerges from the water bath. Fill it underwater. The syringe is angled slightly so that carbon dioxide—and not the solution—escapes. We collect for 10 min or 10 mL, whichever comes first. The water bath temperature can be a variable. With warm temperatures be sure to disregard the first few bubbles as they are just expanding air. Allow the first bubbles to come out before putting the rubber hose into the syringe. The rate of respiration is proportional to the CO2 production. I use the lab in three different ways:


Try to buy cheese in small quantities so you only have to store it for a few days. Yes, that means buying it more often, but it's worth it because it tastes much fresher when you first buy it. In a perfect world, you should only be purchasing as much cheese as you can consume in one or two sittings. Plus, that way you can't forget about it and let it go to waste.

Ideally, cheese should be kept between 35 and 45 degrees Fahrenheit. Freezing can cause the texture to degrade, so the best place to store cheese is as far from the freezer as possible. Keep it in the vegetable drawer or on a bottom shelf where the temperature is consistent but not too cold.


Why wrap a dolphin in wet towels? - La biologie

In the back of the book Science Instruction in the Middle and Secondary Schools (2002), the authors Eugene Chiapetta and Thomas Koballa suggest that "if you place a drop of water on a piece of wax paper and ask the question, Does the drop of water roll or slide across the paper? you will have a puzzle that needs to be resolved and explained." The book then goes on to describe how the exploration might proceed, explaining that some chalk dust or pepper in the drop will help students see that the drop rolls rather than slides. By way of explanation, the authors state that, "In this situation, we observe the cohesive effects of water molecules permitting a drop of liquid to form and maintain a spherical shape that will roll on a surface without breaking apart." What does this really mean? Is this explanation enough?

I decided to play around with this system and see what things I could come up with.

Let's start with the drop of water on the wax paper:

It is easy to see that the drop seems to have a "skin" holding it into a sort of flattened sphere. It turns out that this tension superficielle is the result of the tendency of water molecules to attract one another (called cohésion). The lowest energy state for this drop occurs when the maximum number of water molecules are surrounded on all sides by other water molecules -- meaning that the drop should have the minimum possible surface area, which is a sphere. The effect of gravity flattens this ideal sphere into the shape we see.

Surface tension can be shown with many other demonstrations, including one in which you add coins to a full glass of water and note how the surface rises well above the rim of the glass:

Though teachers often talk about surface tension being like a "skin", this is not really an accurate model, as there is no other compound other than water in the glass. In addition, the surface does not react to being poked with a stick as a skin would. In fact, the water not only sticks to itself, it sticks to the wood as you can see by looking at the arrows in the picture. C'est appelé adhésion because the attraction is to a different substance.

In all systems within which water interacts with another surface, both adhesion and cohesion are factors. When cohesion is more of a factor, the water forms spherical droplets when adhesion is more of a factor, we get sheets of water.


water drop on oiled plastic wrap
(cohesion of water and only a little adhesion of water to plastic)

water drop on untreated plastic wrap
(cohesion of water molecules to one another as well as strong adhesion of water to plastic)

The wax on the wax paper, it would seem, acts like the oil. You might have read somewhere that wax and oil are hydrophobe and might think that the wax and water are repelling one another. However, this is not quite true, as you will see if you turn a piece of wax paper with droplet on it upside down:

Since the water drops stay on the wax paper, there must be some sort of attraction between these materials. It turns out the force of attraction between the water and the wax is actually quite strong, but it is less strong than the water-water (cohesive) force. For a good short discussion of a common misconception about hydrophobic materials, check out the Bad Chemistry page at http://www.princeton.edu/

On clean glass, the forces of adhesion between water and the surface are stronger than they are on oil or wax. The following image is of a mirror half of which I treated with butter (right) and half of which I left alone (left). I then put the mirror in the freezer to cool it and harden the butter, removed it, and dropped some water on it. Notice that the water on the left side (where cohesion and adhesion were les deux major factors) formed a sheet. On the right, where cohesion won out over adhesion, the water formed drops:

So now we have a mental model of what is going on with a drop of water on a surface, and this should help us think about the original problem. The water drop is close to spherical because of the cohesion of the water molecules. (Gravity squashes it, however.) This ball of water, of course, is also somewhat attracted to the wax paper (adhesion) thus, when it is tilted, the surface of the water "sticks" to the wax, and the drop rolls. For more discussion of intermolecular forces, a good webpage is Intermolecular Bonding -- VAn Der Waals Forces, at
http://www.chemguide.co.uk/atoms/bonding/vdw.html

Now let's look at the glass again: Like the water drop, the surface tension on the water on this glass will be lost if you add some soap to the water. One end of each soap molecule is attracted to the water molecules and comes between them. If one floats a paper clip on the water (bend a bit of the clip up so it is easy to put it on the surface carefully), the effect of soap can be observed easily.

This principle is behind the trick of putting soap on your bathroom mirror to keep it from fogging. The fog on a mirror is caused by many tiny drops of water condensing on the mirror and reflecting light in a variety of directions. The soap disrupts the cohesion of the water molecules, causing the water to form sheets (through which the image can be seen relatively easily) rather than drops.

By the way, if we come back to our original drop of water on the wax paper, we can break the surface tension by adding soap, and we'll see that the drop changes into a flat puddle. Notice the relatively flat profile:

When we reduce the force of cohesion (by introducing soap), the drop changes shape as now the forces of adhesion and cohesion are more nearly the same.

One of the problems with an activity like the original water drop experiment is that some students feel like there is one right answer and stop wondering about the phenomenon once this answer is found. Moreover, many people will feel that finding out that the drop rolls is what this is all about, when this is really only the beginning. (In fact, even the book does a poor job explaining why it rolls and leaves one with more questions than answers.) A good teacher, by looking at a phenomenon more carefully herself before class, will have many questions and avenues of research for those students who get to a place where they need a challenge.


D.W. All Wet (episode)/Transcript

Arthur: Sorry about this. D.W.'s been acting a little weird lately.

Buster: What do you mean "lately"? She's always weird.

Arthur: I meant more than usual—ever since that day she went to the aquarium with her play group.

D.W.: Arthur, save me! [takes his glasses and continues wailing and sobbing]

Announcer: Welcome to the aquarium.

[D.W. and her play group cheer and applaud. A dolphin jumps through some hoops, and some seals play with a ball and hit it into a basketball hoop. The dolphin jumps high out of the water and kisses its trainer standing on a tall platform above the water. It falls on its back, splashing the kids in the front row. The kids in the other rows laugh.]

Announcer: Des questions?

D.W.: Uh, where do they go to the bathroom?

[The other kids murmur inquisitively.]

Announcer: In the water, where they live.

Kids: [some laugh] Euh ! Beurk !

Woman: Now, before you go, be sure and visit our Hall of Sea Monsters, especially. the shark!

Ms. Morgan: Speaking of bathrooms.

[In the bathroom, the preschoolers are playing around with soap and toilet paper.]

Emily: Hey, look at this! It flushes by itself!

[The preschoolers run into the stall, saying, "Let me see!" and watch the automatic flusher.]

D.W.: When do we see the shark?

Ms. Morgan: Soon. Hurry up, kids! You don't want to spend the whole day in the bathroom!

Preschoolers: Yes, we do!

Sarah: The bathroom is fun!

Conférencier: Attention, please. Don't miss the Hall of Sea Monsters, home of the most monstrous monsters in the world! Prepare to lose your mind with fear!

[The preschoolers run out excitedly.]

[In the Hall of Sea Monsters, an eel swims past the glass, startling everyone but D.W.]

D.W.: Don't be scared. It's only an eel.

Tommy: Oh non! Did you hear that?

[The shark swims up to the glass. Everyone but D.W. screams and cowers. D.W. makes faces at the shark.]

[The shark quickly swims away.]

Prof: Hey, look! An octopus!

[A giant octopus swims up to the glass. D.W. is the only one to back away, as she lets out a scared moan and then softly screams.]

[Scene cuts to the Reads' backyard, where D.W. is telling her story to Arthur and Jane]

D.W.: And then I hit it on the nose.

D.W.: Euh. a stick! And then I pulled my leg out of its mouth.

Arthur: The octopus got your leg?

D.W.: Oui! That's what I'm trying to tell you!

Jane: Honey, why don't you save your story for later? It's almost time for bed. [[[Pal]] is licking her leg.] Hey, that tickles!

Arthur: Anyway, I bet you were scared. I bet you ran away.

[Pal licks the back of her leg. D.W. jumps in shock and screams. Scene cuts to D.W. taking a bath. The door creaks open.]

D.W.: And the eensy-beentsy spider went up the Brussels sprout. Down— [turns toward the door suddenly] [quietly] Down came the rain and. [looks up the faucet]

Arthur: OCTOPUS! [dangles a fake spider on a string in front of D.W.]

D.W.: [screams] Octopus! Octopus! OCTOPUS! [runs out of the bathroom into her mom's closet. Mrs. Read is reading on the bed.]

[Cut to a parents' eye view of Arthur, who is being scolded and punished.]

Arthur: And I'm really sorry. It was just a joke.

Jane: Pas a very funny one. Now go to your room.

D.W.: And don't come out until I say so.

D.W.: [grudgingly] I hope an octopus eats him.

[Scene cuts to D.W.'s dream, in which Arthur is wrapped in an octopus's tentacles. The octopus takes his glasses. D.W. is smiling while sleeping with her parents. The thermometer outside the window reads close to 95 degrees.]

[In his dad's kitchen, Arthur takes a shirt out of the freezer. The phone rings he answers it.]

Buster: You've got air conditioning, right?

Arthur: In my dad's kitchen.

Buster: Be right over.

[Arthur turns the dial on the air conditioner to "Unbelievably freezing cold"]

Buster: All right! Allons-y! [sets down soccer ball] He runs, he kicks. But!

D.W.: [clears throat]

Buster: [gasps] Oups.

D.W.: [to Arthur] You're in big trouble now.

[The AC starts making weird noises and suddenly explodes loudly.]

Mr. Read: [angrily] C'est ça. Je l'ai eu.

Mrs. Read: Tu as raison. I can't take it anymore.

D.W.: Now you're in vraiment big trouble.

Mr. Read: No, she means we just can't take the heat, so we'll just have to. go to Bear Lake!

[Scene cuts to the Reads packing the car. D.W. is sitting outside wrapped in a towel.]

D.W.: I don't want to go in the water.

Arthur: You're not still scared of octopuses, are you? We're going to the lake, D.W. Octopuses live in oceans, not lakes.

D.W.: I'm not going, and that's that.

[Scene cuts to D.W. wrapped in a towel on the beach.]

Mr. Read: There. I don't see any octopuses.

[D.W. imagines the other people on the beach turning into octopuses. One wraps its tentacle around D.W.'s foot.]

D.W.: Daddy, help! Let me go!

[The "octopus" turns out to be Kate. Kate starts crying while D.W. holds on to her father's legs.]

Mr. Read: Alright, you can just stay here with us.

[Arthur and Buster finish rubbing sunscreen on themselves.]

Arthur: On your mark, get set.

Kate: Aller. [Arthur and Buster run towards the water. Arthur stops.]

Arthur: Attendre! Aren't you supposed to wear a bathing cap. for your ears?

Buster: Oh, darn, I forgot! Guess I'll have to go home. [winks and dives into the water]

[Arthur and Buster laugh.]

Lifeguard: [through megaphone] Is there a Buster Baxter here? Paging Buster Baxter.

Buster: What'd I do now?

D.W.: [points] Right over there.

Lifeguard: Merci. Your name Buster?

Buster: Um, who wants to know?

Lifeguard: Your mom sent cette over by messenger. She doesn't want you swimming without it.

[She holds up an old-fashioned pink bathing cap. Buster covers his eyes in shame.]

Buster: [dejectedly] Oh oui. Merci.

[Arthur stifles his laughter.]

Muffy & Francine: Yoohoo! Arthur, Buster!

[Muffy and Francine run up to the shore.]

[Buster quickly dives but Arthur fails to get away fast enough.]

Francine: Arthur, didn't you hear us calling?

Muffy: We're playing tag. Wanna play?

Francine: Where's Buster? Wasn't he with you?

Arthur: He's around. somewhere.

[Buster emerges, gasping for breath.]

[Scene cuts to the four of them at the pontoon. Arthur fills Buster's cap with sand, and Buster throws it into the water.]

[On the beach, Mrs. Read crawls into a tent with D.W. inside.]

Mrs. Read: Aren't you getting hot in here?

D.W.: I'm hiding. Can you shut the door?

Mrs. Read: Honey, there are no octopuses on this beach. Je promets. Now, don't you want something to eat?

Mrs. Read: What's the matter, sweetie?

D.W.: [sighs] I'm bored.

[Scene cuts to outside. Mrs. Read is talking to Arthur and Buster.]

Mrs. Read: Ten minutes: that's all I'm asking. She needs someone to play with.

Buster: Want to play commando raid?

Arthur: Want to swim out to the raft and do cannonballs?

[Scene cuts to Arthur and Buster standing guard and holding sticks next to a sand castle.]

D.W.: Now, when I say "Help," you run in and save me from the octopus. Prêt? Aller.

Arthur: [flatly] Aider.

D.W.: Non, I'm the princess!

[[[Molly MacDonald|Molly]], Fletcher and two other girls down the beach giggle.]

Buster: [angrily]: I am never coming to the beach with you again.

D.W.: What is it, Mom? [runs to her]

[Arthur and Buster drop their sticks and high-five. D.W. returns.]

D.W.: Mom says you can swim now.

Arthur & Buster: All right!

D.W.: [glumly] But you'll have to play with me again later.

[Scene cuts to Arthur and his friends having fun in the water while D.W. sits on the beach with her parents.]

D.W.: Daddy, can't you make them stay on the beach?

Mr. Read: I think it would be easier if you went into the water.

Francine: [holding Buster's cap] Look what I found.

Buster: Hey, gimme that!

[Francine tosses it to Muffy.]

Muffy: Get this disgusting thing away from me. It looks like a dead octopus. [throws it back]

Francine: [faking panic] Aider! Octopus!

Buster: Run for your life, man! Octopus! [throws it to Arthur]

Arthur: Help me! I'm being attacked by an octopus!

D.W.: [overhears the third graders playing] Dad, wake up! It's an octopus!

Arthur: Oh non! It's got me! Aider!

D.W.: I'll save you, Arthur! [runs toward the water]

[The lifeguard is helping D.W. swim.]

D.W.: I'm coming, Arthur! Arthur, you're alive! [des rires]

Lifeguard: N'était-ce pas amusant ? Now don't let them tease you anymore. There aren't any octopuses here. [to Arthur and his friends] I hear you've been having some kind of trouble.

Lifeguard: Weren't you just yelling for help?

Arthur: We were only fooling around.

Lifeguard: Well, no more of that. It's dangerous to yell for help unless you really mean it. [to Buster] Et tu.

[The lifeguard points to his swim cap.]

Buster: [chuckles sheepishly and picks it up]

[Scene cuts to D.W. on Arthur's back.]

D.W.: Okay, do it again, Arthur!

[Arthur stands up suddenly, flinging D.W. into the water.]

[D.W. runs and jumps back on to Arthur.]

D.W.: You forgot to neigh.

Arthur: [groans and collapses]

Jane: Kids, hurry up! It's time to go!

Arthur: What took you so long?

D.W.: No, wait! Ten more minutes?

Jane: Honey, we have to go. It's almost dark! [picks up D.W.]

D.W.: Can we come back tomorrow?

D.W.: I love the beach. Did you see me float? And I learned to swim, and the lifeguard gave me a ride, and she said that octopuses don't like lakes, and she's never even vu one!

Jane: That's nice, honey. We'll come back another time, okay?

[D.W. has fallen asleep on her shoulder.]

Jane: O-okay? [realizes she is asleep, turns to Arthur and Buster] Shh.

(The Read Family and Buster walk off the beach the episode ends with a brief scene of the ocean at sunset)


FAQ How do I create and maintain humidity in my crabitat?

The first step to creating and maintaining humidity in your tank, is a good lid. A screen lid alone is not sufficient. A glass/plexiglass/lexan lid, cut to fit is the best option.

Plexiglass/lexan can be purchased at most hardware stores and be cut to size for free. This can be placed on top of your existing screen lid for stability.

Coroplast is another good option for a lid. This can be placed on top of your existing screen lid for stability.

In the short term, you can use plastic wrap over the screen lid. Some people use cardboard and wrap it in plastic or tape.

Water Dishes:

Your tank should have two water bowls or pools, marine salt water and fresh water. Use bowls that are wider than they are deep but still accommodate your largest crab and allow it to submerge. This increased surface area will create more humidity. Water dishes may be placed next to your heat pad or beneath your overhead light to produce additional humidity. Adding bubblers/air stones to the water pools will boost humidity.

Natural moss:

Crabs love moss! Placing moss anywhere in your tank and keeping it damp will raise your humidity, especially next to the heat pad. Rewet/replace as needed. You can buy moss in bags or compressed bricks. Sphagnum moss is a favorite and it holds up really well in the crabitat long term. If you can’t find sphagnum, look for Hiawatha or sheet moss, terrarium or frog moss, natural and un-dyed. Moss does not need to be cleaned or replaced for cleanliness.

Bois: Choya, cork bark and other safe woods can suck up the humidity in the air but once saturated can help maintain it.

Things to avoid

  • Soaking your substrate is not the way to raise humidity.
  • SLIGHTLY moistening the substrate next to the heat pad is ok. Water logged substrate is not safe for molting hermit crabs and will encourage the growth of lethal bacteria.
  • Foggers: Foggers and misters can easily flood your tank and lead to lethal conditions for molting crab or trigger a bacteria bloom. LHCOS does not recommend using foggers or misters continuously to create humidity.
  • Sponges: Sponges were once considered a staple in the hermit crab tank but there are better solutions to the humidity issue. Sponges placed in the fresh water will raise humidity. Sponges should be changed out daily, sterilized and replaced with already sterilized sponges. Sponges placed in the salt water will become nasty fast. Due to the upkeep of sponges it’s easier to go with moss.

Emergency fix:

If you have just discovered that your crabs need humidity and you are not able to fix the problem immediately you can place a wet towel over the tank and some plastic wrap on top of the towel. The towel must be kept wet and it must have plastic wrap over it or as the towel dries out it will absorb the moisture from the tank. This is not a long term solution.

You can also mist the tank with dechlorinated water near the heat source. This is not a long term solution either as the humidity will fluctuate too much between misting to be suitable. You also risk flooding your tank by over misting.


Voir la vidéo: France: le massacre des dauphins (Novembre 2021).